Google : des idées pour le moteur de recherche de demain

Google et son fameux moteur de recherche – oui je ne considère pas Google comme étant un moteur de recherche mais bien une société proposant un moteur de recherche tout en réalisant son capital sur la vente d’espace publicitaire avant tout – ferons toujours parler les référenceurs … Oui mais jusqu’à quand ? Je ne pense pas que l’empire Google s’effondrera du jour au lendemain ni même qu’un challenger viendra le dépasser (bien que cela soit probable un jour ou l’autre mais plutôt lointain), cependant en tant que référenceurs nous agissons sur le moteur de recherche Google d’aujourd’hui, mais qu’en sera-t-il demain ?

C’est grâce à l’institut d’études en ligne Directpanel Research, qui a réalisé pour Google France une étude sur l’avenir des moteurs de recherche et qui l’a publiée en décembre dernier, que je vais pouvoir (tout comme 14 autres blogueurs) vous apporter des réponses sur ce qui nous attends dans un avenir proche ou lointain dans le domaine de la recherche web.

Google Search of the future

Apparition des liens « ancre » internes dans les SERPs de Google

Des liens ancre interne d’une page dans les SERPs de Google, encore une nouveauté dans Google,  que vous avez pu observer depuis quelques jours, comme moi et quelques autres référenceurs . Il s’agit de liens au sein même de la description d’un site dans les SERPs de Google et non il ne s’agit pas de mini-sitelinks, ni même de sitelinks en fil d’ariane mais bien des ancres de la page.

Quand je parle d’ancre, pour une fois je ne parle pas de l’intitulé rédactionnel d’un lien (le texte sur lequel est placé un lien) mais bien le système d’ancre #Ancre du langage HTML. En clair, je parle de l’apparition dans les descriptions d’un lien comme ceux qui suivent:

Des sitelinks en fil d’Ariane ? (ou inversement)

Serait-ce un test de Google ou je suis dans le faux et mon Firefox se moque de moi ? Voilà la question que je me suis posé ce matin lors de mes recherches sur Google. Voilà un petit bout de temps maintenant que vous connaissez les sitelinks de Google, certains se demandent comment les référenceurs font pour en avoir et les référenceurs savent pertinemment que seuls la patience et un site bien construit permettent d’en avoir. Que ces sitelinks apparaissent souvent dans un premier temps sur les requêtes formulées avec uniquement le nom du site puis progressivement en fonction (attention c’est théorique) du taux de clic de votre résultat vis à vis des autres sites concurrents dans la page de résultat de Google. Pour plus d’informations passez donc lire l’article, écrit en 2007, de Sébastien Billard à ce sujet :

Bref, vous l’aurez compris les sitelinks (liens de sites) c’est au bon vouloir de Google et à la tête du client donc soyez patient et un jour vous pourrez même les gérer (enfin vite fait) via la console de Google Webmaster Tools.

Tout ça pour en venir à mon histoire de fil d’Ariane dans les sitelinks (certains diront Chemin de fer, chemin de navigation ou à l’américaine pour se la péter : breadcrumb).